ABOUT



BIOGRAPHY

Phil St George is a lead singer, musician, songwriter and producer.
Born in Paris, he grew up in Toulouse and started his artistic career in the early 1990s, playing jazz guitar and leading combos throughout France. By 2001, Phil St George broadens his artistic abilities and appears more and more as a vocalist. Performing in musicals or singing in jazz, latin and funk bands, he always shows the same pleasure to be on stage. By the late 2006, gathering many skills gained from his previous projects, he sets up a small home studio and began to work solo. In 2007, four personal covers are completed and it’s the starting point for a new solo career.
Mixing his former influences to electronic instruments, he plays, he sings and he produces a unique style. A brand new kind of performer is created; pushing the charming but old-fashioned crooner into the electronic music of our era. 
Electro-funk beats, Eighties-flavoured keyboards and insistent pop melodies are the base of every song. The first tunes convey an elegant and glamour pop music represented by the charisma of Phil St George.

BIOGRAPHIE


Phil St George est un artiste producteur de musique Electronique aux multiples facettes. Transposant son charisme de chanteur de jazz à l’univers de la pop actuelle, il insuffle à ses chansons une élégance unique posant sa voix de crooner sur des beats Electro teintés de sonorités Funk. Phil St George est une sorte de Sinatra plongé dans l’ère numérique, remplaçant le Big Band traditionnel par un laptop et des synthés. 

Son univers instrumental est plus complexe. Le chanteur laisse la place au musicien et développe une musique proche de l’Electronica, plus élaborée et riche en images. Puisant fréquemment son inspiration dans l’art contemporain et l’architecture, il structure ses compositions avec la rigueur de l’architecte, construit ses beats avec la précision du sculpteur, choisit ses sons avec la sensibilité du peintre.


C’est en 2008 qu’il débute ses «Conversations with my Laptop», dialogue intime entre l’artiste et sa machine. Suivent en 2009 et 2010 les EPs «Twenty» et «Xpress Yourself» qui révèlent une Electro-Pop assumant sans complexes ses influences Eighties.


Poussé par les remixes Techno d’«Xpress Yourself» réalisés par les producteurs Ralph King et Mu-Tron, Phil St George sort «Really Nass» en 2011. Les synthés deviennent plus sombres, les beats plus tranchants, plantant un décor post-industriel. En 2012 «Dancing in the Dark» et «ITT-WMF» nous entraînent vers des mondes lointains, des cités perdues.


En 2013 il entame une collaboration avec le plasticien Jacques Borker et propose un voyage musical au travers des oeuvres les plus emblématiques de l’artiste.